Communiqués de presse CONSEIL QUÉBÉCOIS SUR LE TABAC ET LA SANTÉ

Le Conseil québécois sur le tabac et la santé se réjouit de la volonté du ministre de la Santé de protéger les jeunes du vapotage

MONTRÉAL, le 9 décembre 2020 – En réponse à l’annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux ce matin, le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) salue la décision du ministre Christian Dubé de rendre publiques les recommandations énoncées par le directeur national de la santé publique suite aux travaux du groupe spécial d’intervention sur le vapotage. Le CQTS se réjouit plus particulièrement de la volonté du ministre de la santé de compter s’attarder rapidement sur les deux points suivants : la réduction de la concentration maximale de nicotine à 20 mg/ml et l’interdiction des saveurs ou arômes, autres que le tabac, dans les produits de vapotage. 

« Ces deux mesures devraient avoir un impact direct sur l’attrait des produits de vapotage sur les jeunes, souligne Annie Papageorgiou, directrice générale du CQTS. Pour nous, c’est une grande étape à franchir pour protéger nos jeunes. On espère que le contrôle du taux de nicotine limitera, entre autres, les surdoses nicotiniques et que le retrait des saveurs rendra l’initiation au vapotage moins attirante. »

L’urgence de passer à l’action
L’utilisation de la cigarette électronique chez les jeunes du secondaire est préoccupante, car elle a quintuplé en six ans. Pour mieux protéger les jeunes, il faut absolument réduire l’accès aux produits de vapotage, et cela doit passer par l’instauration d’une taxe provinciale spécifique sur ces produits. À noter que présentement, seulement la TPS et la TVQ s’appliquent aux produits de vapotage, tandis que des taxes spécifiques additionnelles sont entre autres applicables sur les produits du tabac, de l’alcool et du cannabis. 

« Dans le cas du tabac, la taxation a eu son effet partout dans le monde, et ce, particulièrement chez les jeunes, qui sont plus sensibles aux prix, renforce Annie Papageorgiou. Nous sommes satisfaits que les travaux reprennent et nous considérons que les autres recommandations pour limiter l’accès à ces produits pour les jeunes sont toutes aussi importantes et méritent rapidement une attention spéciale de la part du gouvernement. D’ailleurs, nous attendons un échéancier clair sur la suite des travaux. D’ici là, le CQTS va poursuivre son travail de prévention auprès des jeunes et des parents sur le tabac et le vapotage. »

Le CQTS poursuit son travail de prévention 
Rappelons qu’en septembre 2020, le CQTS lançait une importante campagne de sensibilisation afin de débanaliser le vapotage chez les jeunes, notamment en invitant les parents à aborder la question avec leurs jeunes dès leur entrée au secondaire. Dans cette campagne, on témoigne de la réalité des adolescents face au vapotage, dont certains inhalent au point de s’évanouir ou de vomir en raison des fortes doses de nicotine. Le CQTS veut rappeler aux parents qu’ils ont des outils à leur disposition pour accompagner leurs enfants, dont le site www.parlonsenmaintenant.ca

À propos du Conseil québécois sur le tabac et la santé
Véritable chef de file dans son domaine, le Conseil québécois sur le tabac et la santé œuvre depuis plus de 41 ans à enrayer la première cause de mortalité évitable au Québec, le tabagisme. La vision du CQTS : un Québec sans tabac! Ses actions mobilisatrices de prévention, de sensibilisation et de cessation du tabagisme ont contribué à améliorer significativement la santé des Québécois. L’organisme coordonne plusieurs programmes en milieu scolaire et communautaire, des campagnes sociétales, en plus d'œuvrer à la prévention de la consommation du cannabis et des produits de vapotage chez les jeunes.

-30-

Informations :

Page Facebook Québec sans tabac : facebook.com/quebecsanstabac

Conseil québécois sur le tabac et la santé - quebecsanstabac.ca/cqts

Portail Québec sans tabac : quebecsanstabac.ca/je-minforme/produits-de-vapotage-et-cigarette-electronique/cest-quoi

 

RENSEIGNEMENTS :
Ariane Rochette, Relations médias, Agence Canidé
Cell. : 514.829.3386  | Courriel : Ariane@canide.co

 

 

 

Off

Communiqués de presse