Actualités

Campagnes médiatiques | Publié le 16 janvier 2017

Le cancer du poumon dû au tabac a tué 14 personnes par jour en 2016

La Semaine pour un Québec sans tabac a mis l’emphase sur les ravages causés par le cancer du poumon attribuable au tabagisme. Les statistiques dévoilées, en conférence de presse, donnent froid dans le dos. Plus de 5 000 Québécois sont morts d’un cancer du poumon causé par le tabagisme en 2016, soit en moyenne 14 personnes par jour. « C’est autant de décès que la tragédie de Lac Mégantic à chaque trois jours », a illustré le Dr Martin A. Champagne, président de l’Association des médecins hématologues et oncologues du Québec.

Dr Martin A. Champagne, président de l’Association des médecins hématologues et oncologues du Québec.
Source : Ici Radio-Canada

On pense à tort que le problème du tabagisme est résolu. Cette année, la campagne choc a démontré une fois de plus qu’il n’en est rien.

  • Au Québec, le tabagisme cause environ 10 400 décès par année, ce qui représente un décès sur six dans la population.
  • Malheureusement, 19,6 % des Québécois âgés de 12 ans et plus fument et risquent de mourir 10 ans plus tôt à cause de cette dépendance.   
  • Selon une étude internationale publiée dans la revue américaine Science, le 4 novembre 2016, fumer en moyenne un paquet par jour entraîne 150 mutations génétiques par année pour chaque cellule des poumons, 97 mutations par cellule du larynx et 39 par cellule du pharynx, 23 dans la cavité buccale, 18 par cellule de la vessie et 6 par cellule du foie. Il est donc important d’arrêter de fumer avant qu’il ne soit trop tard.
Tabagisme = 1 décès sur 6

Pour consulter le communiqué lié à cet événement, cliquez ici.

Pour visionner les publicités et les témoignages vidéo en lien avec la campagne, cliquez ici.