Actualités

Crédit: Thinkstock, bildfokus
Crédit: Thinkstock, bildfokus

Conséquences sur la santé

Tabagisme : source d’inégalités chez les femmes 

Comme le tabagisme des femmes rattrape celui des hommes dans la plupart des sociétés occidentales, celles-ci sont de plus en plus nombreuses à souffrir de maladies autrefois réservées aux hommes, en plus de développer des troubles de santé qui leur sont propres. Or, il a été prouvé qu’elles ont plus de mal à cesser de fumer que ces derniers. Dans la foulée de la Journée internationale des femmes, Québec sans tabac s’intéresse à cette question.
Geneviève Brouillette, porte-parole, SQST 2018. Crédit : Mari photographe
Geneviève Brouillette, porte-parole, SQST 2018. Crédit : Mari photographe

Campagnes médiatiques

Semaine pour un Québec sans tabac 2018 : bilan d’une campagne frappante 

« Cancer de la gorge, maladies cardiovasculaires, cancer du poumon, cancer de la bouche… ». Cette énumération vous rappelle-t-elle quelque chose? De nouveau, cette année, la Semaine pour un Québec sans tabac (SQST), qui s’est déroulée du 21 au 27 janvier dernier, a sensibilisé la population aux ravages du tabagisme à l’aide d’images très fortes. 
Crédit: gawriloff, Thinkstock
Crédit: gawriloff, Thinkstock

Enjeux actuels

Pour un amendement du projet de loi S-5

Des groupes de santé demandent au gouvernement fédéral d’amender le projet de loi S-5 sur la cigarette électronique, jugé actuellement trop permissif en ce qui a trait à la promotion de ce produit.   
De gauche à droite : Dr Marie-Josée Godi, directrice de la Santé publique et de la responsabilité populationnelle du CIUSSS MCQ, M. Jean-Yves Laforest, président de la Commission scolaire de l’Énergie, Mme Julie Boulet, ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Mathéo Hébert, Marianne Boucher, Laurent Pothier, élèves, et Mme Carolyn Rouillard, directrice de l’école secondaire du Rocher
De gauche à droite : Dr Marie-Josée Godi, directrice de la Santé publique et de la responsabilité populationnelle du CIUSSS MCQ, M. Jean-Yves Laforest, président de la Commission scolaire de l’Énergie, Mme Julie Boulet, ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Mathéo Hébert, Marianne Boucher, Laurent Pothier, élèves, et Mme Carolyn Rouillard, directrice de l’école secondaire du Rocher

Arrêt tabagique

L’école secondaire du Rocher adopte la toute première Politique pour une génération sans tabac au Québec

C’est l’école secondaire du Rocher, en Mauricie, qui a été la toute première à mettre en place une Politique pour une génération sans tabac (PGST) dans le but d’éradiquer complètement le tabagisme de son établissement de 486 élèves.

Campagnes médiatiques

Coup d’envoi de la Semaine pour un Québec sans tabac 2018

De nouveau cette année, la Semaine pour un Québec sans tabac capte l’intérêt et surprend la population grâce à un angle original, soit les marques physiques et psychologiques avec lesquelles certains fumeurs et ex-fumeurs doivent composer jour après jour.
Geneviève Brouillette, porte-parole de la Semaine pour un Québec sans tabac 2018
Geneviève Brouillette, porte-parole de la Semaine pour un Québec sans tabac 2018

Campagnes médiatiques

Plus de 386 000 Québécois marqués par le tabagisme

On sait que le tabac est un produit mortel, mais on oublie que des milliers de personnes vivent, pendant des années, avec les ravages causés par leur tabagisme. Avec son visuel saisissant, la Semaine pour un Québec sans tabac a choisi de faire la lumière sur ce côté sombre du tabagisme.

Campagnes médiatiques

Défi J'arrête, j'y gagne! 2018 : cette fois-ci, c’est la bonne!

Chaque année, des milliers de fumeurs québécois s’engagent à ne pas fumer pendant 6 semaines. Ces 18 dernières années, plus de 436 000 personnes ont participé à ce défi, basé sur une formule éprouvée, et 2 sur 3 d’entre elles, en moyenne, l’ont relevé avec succès.
Source : Le Radon, guide de réduction pour les canadiens, Santé Canada, 2013. Reproduit avec la permission du Ministre de la santé.
Source : Le Radon, guide de réduction pour les canadiens, Santé Canada, 2013. Reproduit avec la permission du Ministre de la santé.

Enjeux actuels

Le radon : les fumeurs plus à risque que les non-fumeurs

Plus de 600 décès sont causés par le radon annuellement au Québec. Parmi ces derniers, 60 % surviennent chez les fumeurs et 30 % chez les anciens fumeurs. En ce mois de sensibilisation au radon, Québec sans tabac pose un regard sur l’association explosive radon-tabac, qui est liée à un risque accru non négligeable de cancer du poumon.