en

À l'école et dans les organismes jeunesse Créer une génération sans tabac

LES CARACTÉRISTIQUES INDIVIDUELLES INFLUENCENT L’INITIATION TABAGIQUE

Les caractéristiques individuelles d’une personne modulent les choix qu’elle fait tout au long de sa vie. À l’adolescence, trois traits distinctifs ont un impact sur la décision de commencer à fumer ou non : l’âge, la personnalité et les croyances. Selon ces derniers, certains jeunes sont plus susceptibles que d’autres de commencer à fumer.

L’âge

L’âge constitue un facteur d’influence important de l’initiation tabagique. L’adolescence est une étape charnière de la vie. Il s’agit d’une période de transition entre l’enfance et l’âge adulte. À ce moment, les jeunes se questionnent sur qui ils sont vraiment. Ils cherchent à se détacher des adultes et à trouver leur voie en expérimentant diverses choses, comme le tabac.

Les jeunes âgés entre 11 et 17 ans sont plus susceptibles de développer une dépendance au tabac. Pendant cette période, le corps est plus sensible aux effets de la nicotine, ce qui les rend plus vulnérables.

Quand ils commencent à fumer, les jeunes ont une fausse impression de contrôle. Ils mettent du temps à réaliser qu’ils sont devenus dépendants au tabac et lorsqu’ils s’en rendent compte, il est trop tard.

L’âge est définitivement un facteur pouvant influencer la décision d’un jeune à commencer à fumer :

  • L'âge moyen d'initiation au tabac est de 13,3 ans.
  • Entre la 6e année du primaire et le 5e secondaire, 31 % des élèves québécois ont déjà essayé de fumer.
  • Alors que 3 % des élèves fument en première secondaire, cette proportion atteint 23 % en secondaire 5.

La personnalité

La personnalité, c’est-à-dire les caractéristiques émotionnelles, l’attitude et le comportement, influencent la décision de commencer à fumer. Selon leur curiosité, leur niveau de confiance ou l’importance qu’ils accordent à l’opinion des autres, les jeunes peuvent décider de faire l’essai du tabac ou non.

De façon générale, les raisons qui motivent à faire l’usage du tabac sont les suivantes :

  • Faire partie d’un groupe
  • Paraître mature, indépendant ou cool
  • Se rebeller contre l’autorité

Les croyances

Ce en quoi les jeunes croient et l’importance qu’ils y accordent influencent grandement leur décision de commencer à fumer ou non. Le niveau de connaissances sur le tabagisme et les opinions sur le sujet varient selon le jeune. Par exemple, les adolescents qui croient que les dangers pour la santé du tabagisme sont exagérés sont plus susceptibles de s’initier au tabac. D’où l’importance de chercher à ce qu’ils aient une information complète sur le sujet.

 

À l'école et dans les organismes jeunesse