en

Conséquences sur la société Le tabac détruit plus que la santé

L’USAGE DU TABAC AUGMENTE LE TAUX DE PAUVRETÉ

Le tabagisme a de graves conséquences sociales sur la population mondiale. La culture de la plante du tabac rend les pays en développement plus pauvres et la consommation des produits du tabac crée des maladies, des décès et de l’endettement.


Famine

La culture du tabac empêche les personnes qui vivent dans les pays plus pauvres de se nourrir avec l’agriculture, ce qui accentue la famine dans le monde. Les champs de tabac monopolisent de grands espaces et ils rendent les terres incultivables à cause des fertilisants et des pesticides. Ce phénomène réduit continuellement les espaces fertiles qui pourraient servir à alimenter les familles moins nanties.

  • Si les terres utilisées pour la culture du tabac servaient à l’agriculture, elles pourraient nourrir de 10 à 20 millions de personnes.


Éducation

La culture du tabac a surtout lieu dans les pays défavorisés, car le salaire moyen est plus bas et les conditions de travail sont moins contraignantes. Dans ces pays, la paie que reçoivent les travailleurs adultes n’est pas suffisante pour qu’ils puissent répondre aux besoins des membres de leur famille. Pour cette raison, les enfants sont souvent obligés de travailler dans les champs ou dans les usines de tabac avec leurs parents. Cette façon de faire de l’industrie empêche les enfants d’aller à l’école et d’obtenir éventuellement un emploi plus payant qui pourrait les sortir de la pauvreté.

  • En 2009 au Malawi, 78 000 enfants étaient obligés de travailler dans les champs de tabac.


Dépenses

La nicotine présente dans les produits du tabac crée une dépendance. À cause de cette dernière, beaucoup de fumeurs consacrent une partie de leurs revenus au tabac, au détriment d’autres besoins essentiels. Dans les pays démunis, beaucoup de familles ne sont pas capables de manger, de se loger et de s’éduquer parce que leurs dépenses liées aux produits du tabac sont trop grandes.

  • En 2005 en Indonésie, les ménages incluant des fumeurs consacraient 11,5 % de leurs revenus aux produits du tabac, comparativement à 3,2 % pour l'éducation.


Maladies et décès

Les maladies et les décès dus au tabagisme rendent les ménages plus vulnérables. Ce phénomène aggrave la misère dans le monde entier.

Maladie du tabac vert
La culture du tabac comporte des risques pour la santé des employés. Les adultes et les enfants qui travaillent dans les champs souffrent souvent d’une affection appelée la maladie du tabac vert. Celle-ci est causée par l’absorption de nicotine par la peau et provoque des maux de tête, des douleurs abdominales et des problèmes respiratoires. Les employés intoxiqués par la plante de tabac doivent arrêter de travailler, ce qui prive leur famille d’une source d’argent précieuse et la rend plus pauvre qu’elle ne l’est déjà.

  • Alors que la loi américaine interdit la vente de produits du tabac aux enfants, les enfants peuvent travailler légalement dans les champs de tabac aux États-Unis, comme en témoigne le documentaire de l’organisation Human Rights Watch (version anglaise seulement).
     


Maladies et décès causés par le tabagisme
Lorsqu’une personne développe un problème de santé ou décède d’une maladie causée par le tabagisme, elle prive malencontreusement sa famille d’un revenu et augmente les primes d’assurance de cette dernière. À noter que dans les pays où des frais sont associés aux soins de santé, le traitement d’une telle maladie représente d’énormes dépenses qui pourraient être évitées sans l’usage du tabac.

  • Une assurance-vie coûte de 40 % à 100 % plus cher pour les fumeurs que pour les non-fumeurs.

 

Conséquences sur la société