en

Dépendance et cessation L'emprise du tabac

BIENFAITS D'ARRÊTER DE FUMER

Lorsqu’une personne arrête de fumer, son corps se désintoxique graduellement et reprend son fonctionnement normal. Arrêter de fumer amène des bénéfices pour la santé des fumeurs, en plus d’avoir des effets positifs sur la vie des ex-fumeurs et de leur entourage.

Changements positifs dans le corps

La décision de cesser de fumer apporte de nombreux avantages dès le premier jour.

20 minutes après avoir cessé de fumer

  • La tension artérielle baisse et redevient normale.
  • La fréquence cardiaque ralentit et redevient normale.
  • La température des mains et des pieds augmente et redevient normale.

8 heures

  • La quantité de nicotine et de monoxyde de carbone présente dans le sang diminue de moitié.
  • Le transport de l’oxygène vers les cellules redevient normal.

24 heures

  • Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de l'organisme.
  • Les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée.

48 heures

  • La nicotine est expulsée de l'organisme en grande partie.
  • Les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.
  • Les sens du goût et de l’odorat s'améliorent.

72 heures

  • La respiration devient plus facile.
  • La capacité pulmonaire s'accroît.
  • L'énergie augmente.

2 semaines à 3 mois

  • La circulation sanguine s'améliore.
  • La marche devient plus facile.
  • Le fonctionnement des poumons s’améliore.
  • Pour la femme enceinte qui a arrêté de fumer durant les trois premiers mois de sa grossesse, le risque d'avoir un enfant de faible poids devient comparable à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

1 à 9 mois

  • La toux, la congestion nasale, la fatigue et l'essoufflement diminuent.
  • L’organisme redevient tranquillement plus apte à combattre les infections et les virus.
  • La voix devient plus claire.
  • Le corps reprend de l'énergie.

1 an

  • Le risque de maladies cardiovasculaires est réduit de moitié.
  • Pour la femme, le risque de développer un cancer du col de l'utérus devient comparable à celui d'une personne qui n’a jamais fumé.

5 ans

  • Le risque de développer un cancer de la bouche, de la gorge et de l'œsophage diminue de moitié.
  • Le taux de mortalité relié au cancer du poumon pour un fumeur d'un paquet par jour diminue également de moitié.
  • De 5 à 15 ans après avoir cessé de fumer, le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) devient comparable à celui d'un non-fumeur.

10 ans

  • Le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est semblable à celui d'un non-fumeur.
  • Les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines.
  • Le risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, de la vessie et du pancréas diminue.

15 ans

  • Le risque d'accidents coronariens est semblable à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

Aussi, avec le temps, la peau s’embellit et le sommeil s’améliore.

Bénéfices généraux

L’arrêt tabagique affecte la vie des ex-fumeurs. Il a entre autres des effets positifs sur la situation financière et les relations interpersonnelles :

  • L’argent utilisé auparavant pour l’achat de tabac peut servir à d’autres fins.
  • Comme les fumeurs sont plus à risque de développer certaines maladies et que l’usage du tabac est responsable de nombreux incendies, ne plus fumer baisse le prix des primes d'assurance-vie et d'assurance-maison.
  • En éliminant la fumée secondaire de leur environnement, les ex-fumeurs évitent que leur entourage développe des problèmes de santé liée à celle-ci.

 

Pour obtenir des trucs pour parvenir à écraser pour de bon, visitez J'ARRÊTE.

Dépendance et cessation