en

Formes de tabac L'anatomie d'un produit mortel

LES COMPOSANTS CHIMIQUES DU TABAC

Le tabac contient plus de 7 000 substances chimiques, dont plusieurs sont cancérigènes. Certaines d’entre elles proviennent de la plante de tabac elle-même tandis que d’autres sont ajoutées par les fabricants ou engendrées par la combustion, lorsque les produits du tabac sont fumés. Les composants du tabac ont des sources multiples, mais ils ont tous une chose en commun : ils nuisent à la santé de tous ceux qui les ingèrent.
 

Éléments présents dans la plante de tabac

Le tabac est composé d’éléments chimiques avant même d’être transformé par les compagnies de cigarettes.

Nicotine
La nicotine est présente naturellement dans la plante de tabac. Cette substance chimique se fixe au cerveau et modifie le fonctionnement de ce dernier. Elle stimule la production de dopamine dans le corps, ce qui a pour effet de créer une sensation de bien-être passager chez les fumeurs. La nicotine n’est pas cancérigène, mais elle est le composant responsable de la dépendance.

Arsenic
L’arsenic est présent dans les pesticides qui sont utilisés pour éloigner les insectes des plants de tabac. La plante de tabac s’en imprègne lorsqu’elle pousse dans la terre et la substance se retrouve dans les produits que consomment les fumeurs. L’arsenic, qui est aussi utilisé dans le poison à rat, est toxique et très cancérigène.

Produits ajoutés par les fabricants

Les compagnies de cigarettes ajoutent et mélangent des ingrédients au tabac lors du processus de fabrication des cigarettes, des cigares, etc.

Agents de composition

Les agents de saveurs, de texture et de conservation ne sont pas nécessairement nocifs à la base, mais ils masquent les effets négatifs du tabac. En plus, au contact du feu, ils libèrent plusieurs substances dangereuses.

Ces produits augmentent, chacun à leur façon, l’attrait du tabac et les risques de dépendance liés à ce dernier :

  • Ils améliorent le goût et adoucissent l’irritation de la fumée.
  • Ils maintiennent l’humidité du tabac et contrôlent la vitesse à laquelle il se consume.
  • Ils dilatent les voies respiratoires et facilitent l’entrée de la fumée dans les poumons.
  • Ils camouflent l’odeur et la visibilité de la fumée passive.

Taux de nicotine
Bien qu’ils disent le contraire, les cigarettiers ont souvent augmenté le taux de nicotine dans les cigarettes. L’augmentation du taux de ce composant chimique a pour but de rendre les consommateurs plus dépendants au tabac.

  • Au Canada, la teneur en nicotine des cigarettes a augmenté de 53 % depuis 1968.
     

Substances générées par la combustion du tabac

Lorsqu’un produit du tabac est allumé, une réaction chimique se produit. Le mélange du feu, de la chaleur et de l’oxygène transforme la matière. Ce phénomène appelé combustion libère des centaines de nouveaux composants, tous plus dangereux les uns que les autres.

Ammoniac
L’ammoniac qui se trouve dans la fumée qu’ingèrent les fumeurs est très nocive, car elle favorise l’absorption de la nicotine dans le corps et augmente ainsi les risques de dépendance de ceux-ci. Cette substance chimique est présente dans les détergents et les produits désinfectants.

Benzène
La fumée de tabac libère du benzène. Ce produit pénètre dans les cellules et modifie leur ADN, ce qui engendre des cancers. Le benzène se retrouve dans l’essence, certaines colles et beaucoup de pesticides.

Cadmium
Le cadmium cause de sérieux dommages aux poumons. Aussi, il est responsable du jaunissement des dents et de la perte des sens de l’odorat et du goût des fumeurs. Le cadmium est un métal lourd que l’on retrouve entre autres dans les batteries et les teintures.

Cyanure d’hydrogène
Le cyanure d’hydrogène présent dans la fumée de tabac endommage les voies respiratoires et rend les poumons plus vulnérables aux infections. Le cyanure d’hydrogène fait partie de la liste des composants des pesticides et des matières plastiques.

Formaldéhyde
Le formaldéhyde contenu dans la fumée de tabac est reconnu pour causer la leucémie. C’est un produit extrêmement toxique dont l’une des utilités courantes est de préserver les cadavres.

Goudron
Lorsque le tabac est fumé, il dégage du goudron. Ce produit, qui sert entre autres à asphalter les rues, jaunit les dents et laisse des dépôts noirâtres dans les poumons des fumeurs. Le goudron se colle aux parois des voies respiratoires et cause des lésions aux poumons.

Monoxyde de carbone
Le monoxyde de carbone affecte le transport de l'oxygène dans l’organisme. Cette substance porte atteinte au cœur, au cerveau et aux muscles des personnes qui l’inhalent. Elle est entre autres très dangereuse pour les femmes enceintes, car elle traverse le placenta et freine lentement la croissance du fœtus dans le ventre de celles-ci. Le monoxyde de carbone est le gaz qui s’échappe des automobiles et des poêles à bois.

Oxyde d’azote
L’oxyde d’azote irrite les poumons et rend la respiration de ceux qui l’inhalent très difficile. Ce composant contribue à l’effet de serre et est la principale source des pluies acides.

 

Formes de tabac