Actualités

Enjeux actuels | Publié le 16 mai 2019

Les jeunes et les produits de vapotage : comment intervenir?

 Nijat Nasibli, Getty images
Nijat Nasibli, Getty images

Dans sa Politique gouvernementale de prévention en santé, Québec a clairement indiqué son intention de réduire de moitié le taux de tabagisme au cours de la prochaine décennie. Malgré les importants progrès des dernières années, de nombreux facteurs dans l’environnement des jeunes favorisent encore leur initiation au tabac. Chaque jour, c’est le cas d’environ 34 élèves qui, le plus souvent, importeront leur tabagisme à l’âge adulte. Parmi ces facteurs, nous retrouvons la consommation des produits de vapotage qui se révèle être une voie d’accès vers la dépendance à la nicotine. Alors que l’usage de la cigarette traditionnelle tend à diminuer chez les élèves du secondaire, la consommation des produits de vapotage, elle, prend de l’ampleur.  Devant cette nouvelle problématique, le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) et ses partenaires ont produit un outil d’information à l’attention des intervenants qui travaillent dans les écoles et les organismes jeunesse afin qu’ils soient en mesure d’agir efficacement sur ce phénomène préoccupant.  

Les données de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2016-2017 (EQSJS) sont claires : les jeunes manifestent un intérêt grandissant pour la cigarette électronique. De plus, selon les données de l’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool, les drogues et le jeu chez les élèves (ECTADÉ), entre 2012-2013 et 2014-2015, au Québec, la proportion d’utilisateurs de cigarette électronique a augmenté tant chez les élèves fumeurs (26 % à 49 %) que chez les élèves non-fumeurs (3 % à 5 %).  Selon Amélie Brisson, agente régionale au CQTS, ces chiffres alarmants mettent en lumière un réel besoin : « Les gens qui travaillent sur le terrain ne savent pas toujours quoi dire ou comment intervenir adéquatement lorsqu’il est question de la cigarette électronique, car c’est un nouveau produit sur lequel il existe encore peu de ressources pour la prévention ». Pour pallier à ce manque, le CQTS, en collaboration avec plusieurs organismes œuvrant dans le milieu de la santé publique, a mis sur pied un comité-conseil afin de dresser un portait complet de la problématique et de s’assurer d’offrir un outil utile et facilitant pour les intervenants. « Cet outil est le fruit d’efforts collectifs. Sans les conseils et les suggestions de nos partenaires, qui ont chacun une grande expertise en matière de santé publique et de prévention, le contenu ne serait pas aussi riche », a précisé celle qui a chapeauté le projet.

L’outil intitulé « Les produits de vapotage : de quoi parle-t-on? »  est un livret de 16 pages offrant une grande variété d’informations sur l’usage de la cigarette électronique chez les jeunes de 11 à 17 ans :

•    L’encadrement législatif
•    Les pratiques des jeunes
•    Les risques sur la santé
•    Les contextes d’utilisation
•    Des messages clés
•    Des pistes d’intervention

Le livret « Les produits de vapotage : de quoi parle-t-on? » sera offert en version papier ou numérique (PDF) dès la fin du mois de mai. Pour vous le procurer gratuitement, remplissez le formulaire.