Actualités

Campagnes médiatiques | Publié le 12 octobre 2021

Famille sans fumée est de retour pour rappeler les dangers de la fumée secondaire

Les parents fumeurs sont invités à poser des gestes pour protéger la santé de leurs enfants

Montréal, le 12 octobre 2021 – La campagne Famille sans fumée marque son retour jusqu’au 21 novembre afin de sensibiliser les familles québécoises aux dangers de la fumée secondaire de tabac pour la santé, particulièrement celle des enfants et des bébés durant la grossesse. À l’occasion de l’automne, la campagne invite les parents fumeurs à faire de leur maison et de leur voiture des zones sans fumée en tout temps, ainsi qu’à fumer loin des enfants lorsqu’ils sont à l’extérieur.

« Pour des p’tits poumons roses et en santé »

Le slogan évocateur de la campagne rappelle qu’au-delà du fait qu’il change la couleur des murs et des plafonds, le goudron de la fumée de tabac qui noircit les poumons des fumeurs s’accumule aussi dans les poumons des enfants exposés à la fumée secondaire. Ainsi, lorsqu’un parent fume en présence de son enfant, son enfant fume aussi.

D’après un sondage Léger (2020)¹, la campagne Famille sans fumée est toujours pertinente pour souligner les nombreux méfaits liés à la fumée secondaire, puisque que parmi les parents d’au moins un enfant âgé de 12 ans, 42 % rapportent fumer en présence de leurs enfants, principalement dehors, mais à proximité d’eux, ou de façon moins importante dans la maison ou la voiture. Ce taux passe à 67 % chez les fumeurs de 15 cigarettes et plus par jour. Trop d’enfants sont donc encore exposés à la fumée nocive de tabac et la seule façon de les protéger efficacement demeure de ne jamais fumer en leur présence.

Poumons fragiles, enfants à risque

Les poumons des enfants ne sont pas encore complètement formés. Jusqu’à l’adolescence, ils ne sont pas aussi forts que ceux des adultes. Cette immaturité les rend plus vulnérables aux dommages causés par la fumée de tabac.

« Un enfant exposé quotidiennement à la fumée secondaire est plus à risque de développer certaines affections comme les problèmes respiratoires, les otites et l’asthme. L’exposition au tabagisme parental augmente le risque de persistance des symptômes respiratoires indépendamment du tabagisme personnel à l’âge adulte. Rappelons que selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le tabagisme passif est responsable de 600 000 décès par an », ajoute le docteur Jean Bourbeau, pneumologue du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Cesser de fumer, la solution idéale

Selon le sondage Léger (2020)¹, Famille sans fumée motive 42 % des parents fumeurs à diminuer leur nombre de cigarettes fumées et 26 %, à arrêter. Pour soutenir les parents et les aider à limiter l’exposition de leurs enfants à la fumée de tabac, le site famillesansfumee.ca propose de l’information, des conseils et des outils pratiques. Il suggère également des ressources d’aide gratuites pour les parents qui souhaitent diminuer leur consommation de cigarettes ou même arrêter de fumer, telles que la ligne J’ARRÊTE (1 866 527-7383), les centres d’abandon du tabagisme, le site JARRETE.QC.CA ainsi que l’aide par texto SMAT.

À propos de Famille sans fumée

Famille sans fumée est une réalisation de Capsana présentée en partenariat avec plusieurs organismes publics et privés, notamment le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, les Directions régionales de santé publique du Québec et le Groupe Jean Coutu. Pour en savoir plus, visitez famillesansfumee.ca.

À propos de Capsana

Capsana est une organisation à vocation sociale détenue par la Fondation ÉPIC, qui est liée à l’Institut de Cardiologie de Montréal, et par la Fondation PSI. Sa mission est d’aider les individus à devenir acteurs de leur santé. Pour en savoir plus, visitez capsana.ca.

1. Léger Marketing (2020). Notoriété et perception de la campagne publicitaire Famille sans fumée
– Rapport d’analyse d’un sondage post-campagne.

– 30 –

Sources:
famillesansfumee.ca | facebook.com/famillesansfumee
capsana.ca | @equipeCapsana
Renseignements et demandes d’entrevue:
Camille Gagnon
Conseillère aux communications
514 985-2466, poste 277
cgagnon@capsana.ca