Actualités

Campagnes médiatiques | Publié le 25 janvier 2018

Facebook Québec sans tabac : des images qui captent l’attention

Dans le cadre de la Semaine pour un Québec sans tabac, la page Facebook Québec sans tabac propose des contenus exclusifs en lien avec le slogan de la campagne : « Le tabac laisse des marques ». Alors que la publicité télévisée met de l’avant les marques physiques engendrées par les maladies dues au tabagisme, les infographies et les capsules vidéo de la page attirent l’attention sur les répercussions de ces dernières sur le quotidien des gens.

Même si le tabagisme a diminué au cours des dernières années, ce fléau continue de faire des ravages. À preuve, seulement en 2017, environ 1070 Québécois ont reçu un diagnostic de cancer de la bouche. Aussi, malgré les nombreux avertissements de santé, le tabagisme demeure responsable de 85 % des cas de cancers du poumon au pays. Les patients atteints de ces maladies doivent subir des opérations invasives qui laissent de nombreuses cicatrices physiques et psychologiques. D’ailleurs, c’est sur ces conséquences, souvent sous-estimées par les personnes qui fument, que les deux capsules vidéo de la page Facebook Québec sans tabac se penchent.

Les fumeurs sont jusqu’à dix fois plus à risque d’avoir un cancer de la bouche que les non-fumeurs. Pour enlever la tumeur, il faut parfois amputer une partie de la lèvre, de la langue, du nez, ce qui change l’apparence des gens. Sans compter que la chirurgie de reconstruction est douloureuse. À cause de cela, les patients peuvent aussi avoir du mal à parler, à mastiquer et à avaler. Bref, leur convalescence est longue et difficile. Obligés de réapprendre à faire des tâches en apparence simples, comme manger, les patients sont susceptibles de souffrir de dépression et de s’isoler. Leur qualité de vie reste durement affectée.

Les victimes du cancer du poumon risquent de ressentir de grandes souffrances : toux, douleurs thoraciques constantes, douleurs à l’épaule, difficulté à respirer, extrême fatigue, etc. Les personnes atteintes de cette maladie sont souvent obligées de restreindre leurs activités, car tout effort représente une montagne pour eux. En plus, c’est le cancer le plus mortel. Il tue 83 % des personnes qui en sont atteintes dans les cinq ans suivant leur diagnostic.

Le tabac cause 16 cancers et 21 maladies chroniques. Il a non seulement de terribles méfaits sur la santé, mais il réduit l’espérance de vie de 10 ans et mine gravement la qualité de vie des gens qui fument. N’attendez pas qu’il soit trop tard. Profitez de la Semaine pour un Québec sans tabac pour écraser pour de bon au moyen des services J'ARRÊTE et évitez, du même coup, d’être marqué par le tabac!