Actualités

Campagnes médiatiques | Publié le 10 février 2020

Semaine pour un Québec sans tabac 2020

Semaine pour un Québec sans tabac 2020
Semaine pour un Québec sans tabac 2020

À compter d'aujourd'hui, la Semaine pour un Québec sans tabac (SQST) amorce sa 43e édition! Cette année, la campagne met en lumière les effets néfastes du tabagisme sur la santé du cœur des fumeurs et les terribles conséquences des maladies cardiovasculaires sur leur entourage. La campagne invite également les fumeurs à arrêter de fumer, avant qu’il ne soit trop tard, avec un slogan sans équivoque « De tout cœur, arrêtez. »

Une thématique méconnue

Le lien qui existe entre le tabagisme et les maladies cardiaques et coronariennes est plutôt méconnu. C’est pourquoi le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS), l’organisme qui coordonne la campagne, a choisi d’en faire son cheval de bataille pour l’édition 2020 de la SQST. Comme la statistique qui accompagne le slogan de la campagne l’indique, fumer une cigarette par jour augmente les risques de maladies du cœur. Il s'agit d'un important rappel pour la population à l’effet qu’il n’existe pas de niveau sécuritaire de consommation de tabac. Les risques que pose la cigarette ne concernent pas que les grands fumeurs et ils sont importants! La preuve : à lui seul, l’usage du tabac double le risque de développer plusieurs maladies du cœur, dont l’infarctus du myocarde et l’accident vasculaire cérébral. 

La publicité de la campagne, qui est diffusée depuis le mardi 14 janvier à la télévision, met en vedette un homme aux prises avec un problème cardiaque à cause du tabac. Elle montre un aspect que beaucoup de gens ignorent de la maladie; soit le coeur qui s'emballe, qui bat trop vite et qui a besoin d'être défibrillé pour retrouver un rythme normal. Le message publicitaire frappe là où ça fait mal et incitera sans doute plusieurs personnes à écraser.

Des chiffres lourds de conséquences

Selon le communiqué envoyé par le Conseil québécois sur le tabac et la santé ce matin pour annoncer le lancement de la campagne, le tabac est à l’origine de plus de 36 maladies cardiovasculaires et double, au moins, le risque de plusieurs autres, dont l’infarctus du myocarde aigu, l’accident vasculaire cérébral et l’insuffisance cardiaque. Cependant, la statistique la plus marquante selon Annie Papageorgiou, directrice générale du CQTS, est sans équivoque la suivante : les fumeurs courent jusqu'à quatre fois plus de risques de mort cardiaque subite que les non-fumeurs. « C’est troublant de penser que du jour au lendemain, tout peut être fini pour soi ou un proche, et qu’en plus, cela aurait pu être évité. », commente madame Papageorgiou.

La fumée de tabac contribue au durcissement des artères (aussi appelé athérosclérose) et à la contraction des vaisseaux sanguins du cœur, ce qui le fait travailler plus fort et peut entraîner une crise cardiaque. « Il ne faut pas oublier que le cœur est un muscle et qu'il a besoin d'oxygène pour fonctionner adéquatement, enrichit Dr. Joe Hélou, chirurgien cardiaque au Centre de recherche du CHUM. De nombreux composés chimiques tels que le goudron présent dans la fumée de tabac favorisent la formation de caillots sanguins et abîment les parois des vaisseaux sanguins. »

Le nouveau porte-parole

Cette année, c’est le comédien, ultra-marathonien et auteur Patrice Godin qui se joint à l’équipe de la SQST 2020. Monsieur Godin a arrêté de fumer depuis 11 ans et il trouvait important de participer à la campagne pour sensibiliser la population aux dangers que pose le tabagisme sur le cœur : « Juste parler de la campagne en famille, entre amis ou entre collègues, ça peut faire une grande différence si tout le monde s’y met! », indique-t-il.

Une campagne médiatique à 360°

La Semaine pour un Québec sans tabac se déploiera à la télévision et sur le Web. Au-delà de la publicité (publiée en format 15 secondes sur Internet), divers contenus seront diffusés sur Facebook, Instagram et YouTube afin de présenter le thème sous toutes ses facettes. Les internautes découvriront alors la problématique sous le regard des fumeurs et celui de leurs proches. Dans cette vidéo, par exemple, l'impact d'une maladie cardiaque causée par le tabagisme sur la relation d'une mère avec sa fille est mis en lumière. Publiée le lundi 13 janvier sur Facebook, celle-ci donne un visage aux victimes du tabac et permet, par la même occasion, aux internautes de s'identifier à elles. Un message touchant et saisissant! Pour en apprendre davantage sur le sujet au moyen de publications chocs aux formats variés, consultez les différentes plateformes sociales liées à la SQST durant tout le mois de janvier.

Les bénéfices d’arrêter de fumer

Écraser est le meilleur moyen pour diminuer les risques de développement de maladies cardiaques et coronariennes liés au tabagisme.

Quel que soit l’âge, arrêter de fumer a des bénéfices pour le cœur :

  • Après 20 minutes, la fréquence cardiaque ralentit et redevient normale.
  • Après 1 an, le risque de maladies cardiovasculaires est réduit de moitié.
  • Après 15 ans, le risque d'accidents coronariens est semblable à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

Vous souhaitez arrêter de fumer? Faites-le gratuitement avec l’aide des services J’ARRÊTE.

Pour plus d'informations, consultez les communiqués liés à l’événement :